[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Evangile du jour Catena Aurea par henri.p 2017-07-29 08:49:20 Imprimer Imprimer

Afin de faire davantage connaître et aimer CATENA AUREA (il suffit de taper ces mots sur Google ) voici le copié collé des commentaires des Pères sur l'Evangile du jour (pour la Sainte Marthe )


Bède. Notre-Seigneur n'était pas encore entré dans le bourg de Béthanie, et c'est au dehors du bourg que Marthe vient au-devant de lui: «Marthe ayant donc appris que Jésus venait, alla au-devant de lui». - S. Chrys. Elle n'a point pris sa soeur avec elle pour aller au-devant de Jésus-Christ, elle veut lui parler en particulier, l'informer de ce qui est arrivé, et ce n'est qu'après que Jésus lui a donné bon espoir qu'elle retourne appeler Marie. - Théophyl. Elle ne fait pas connaître d'abord son dessein à sa soeur, parce qu'elle veut le laisser ignorer à ceux qui étaient présents. Si, en effet, Marie eut appris que Jésus approchait, elle eût été à sa rencontre, et les Juifs qui étaient Tenus l'auraient accompagnés. Or, Marthe ne voulait pas leur faire connaître l'arrivée de Jésus.

«Marthe dit donc à Jésus: Seigneur, si vous eussiez été ici, mon frère ne serait pas mort». - S. Chrys. (hom. 62). Elle croyait en Jésus-Christ, mais sa foi n'était pas encore ce qu'elle devait être; elle ne savait pas encore qu'il était Dieu, voilà pourquoi elle lui disait: «Si vous eussiez été ici, mon frère ne serait pas mort». - Théophyl. Elle paraît douter que Jésus tout absent qu'il était, eût pu, s'il l'eût voulu empêcher son frère de mourir. - S. Chrys. Elle ne savait pas encore non plus que Jésus agirait ici en vertu de sa propre puissance, comme nous le voyons dans ce qu'elle dit au Sauveur: «Cependant, maintenant encore, je sais que tout ce que vous demanderez à Dieu, Dieu vous le donnera», elle regarde ici Jésus comme un homme vertueux et aimé de Dieu. - S. Aug. (Traité 49). Elle ne lui dit pas: Je vous prie de ressusciter mon frère; car comment pouvait-elle savoir qu'il serait utile à son frère de ressusciter? Elle se contente de dire au Sauveur: «Je sais que vous pouvez le faire, si vous le voulez, mais ce n'est pas à moi, c'est à vous seul qu'il appartient de juger, s'il est utile de le faire». - S. Chrys. Notre-Seigneur lui enseigne alors la vérité qu'elle ne savait point: «Jésus lui répondit: Votre frère ressuscitera». Il ne lui dit pas: Je demanderai à Dieu qu'il ressuscite. Il ne dit pas non plus: Je n'ai pas besoin de secours, je fais tout de moi-même, ce qui eût paru surprenant à cette femme; il prend un moyeu terme et lui dit: «Votre frère ressuscitera». - S. Aug. Il y avait cependant quelque ambiguïté dans cette expression: «Il ressuscitera», puisque Jésus ne disait pas: Il va ressusciter actuellement. Aussi Marthe lui dit: «Je sais qu'il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour», je suis certaine de cette résurrection, mais je ne le suis pas de celle qui aurait lieu immédiatement.

S. Chrys. (hom. 62). Marthe avait souvent entendu Jésus-Christ parler de la résurrection; il lui fait donc connaître ici clairement sa puissance: «Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie». Il loi prouve ainsi qu'il n'a point besoin d'un secours étranger, car si ce secours lui était nécessaire, comment serait-il la résurrection? S'il est lui-même la vie, il n'est limité par aucun espace, il existe partout, et partent aussi il peut faire sentir sa vertu bienfaisante. - Alcuin. Je sois la résurrection, par la même raison que je suis la vie, et celui qui un jour doit ressusciter votre frère avec tous les autres hommes, peut aussi bien le ressusciter dès aujourd'hui. - S. Chrys. Marthe lui a dit: «Tout ce que vous demanderez, Dieu vous le donnera»; et Jésus lui répond: «Celui qui croit en moi, fût-il mort, vivra», il lui apprend ainsi qu'il est le dispensateur de tous les biens, et que c'est à lui qu'il faut les demander, et il élève en même temps son intelligence à de plus hautes pensées, car il ne se proposait pas seulement de ressusciter Lazare, mais de rendre tous ceux qui étaient présents témoins de sa résurrection. - S. Aug. Voici donc l'explication des paroles du Sauveur: «Celui qui croit en moi, fût-il mort (dans son corps), vivra (dans son âme), jusqu'au jour où son corps ressuscitera pour ne plus mourir, car la vie de l'âme c'est la foi». Il ajoute: «Et quiconque vit (de la vie du corps) et croit en moi (quand bien même il viendrait à perdre pour un temps cette vie du corps), il ne mourra point pour toujours. - Alcuin. A cause de la vie de l'esprit et de l'immortalité de la résurrection. Le Seigneur, pour qui rien n'est caché, savait que Marthe croyait ces vérités, mais il voulait qu'elle fit extérieurement la profession de foi qui sauve. Il lui demande donc: «Croyez-vous cela ?» Elle lui répondit: «Oui, Seigneur, je crois que vous êtes le Christ, le Fils du Dieu vivant, qui êtes venu en ce monde». - S. Chrys. (hom. 62). Marthe ne me parait pas avoir compris entièrement ce que Jésus lui avait dit; elle comprit qu'il s'agissait d'un grand mystère, mais elle ne savait encore ce que c'était; aussi ne ré-pond-elle pas directement à la question que lui fait le Sauveur. - S. Aug. Ou bien encore: en croyant que vous êtes le Fils de Dieu, je crois que vous êtes la vie, car celui qui croit en vous, vivra alors même qui perdra la vie du corps.

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/neutre.gif Evangile du jour Catena Aurea par henri.p (2017-07-29 08:49:20)



59 liseurs actuellement sur le forum
Compteur agoramag
Compteur mis en place le 15 nov 2006
M'abonner au flux RSS