[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Vatican II a vraiment sauvé l'Eglise (Shane Schaetzel) par gégé81 2017-08-19 16:00:55 Imprimer Imprimer

CatholicInTheOzarks.Com


Traduction :

Vatican II a vraiment sauvé l'Eglise




Le second Concile du Vatican (Vatican II) 1962-1965


Je vais faire une déclaration radicale ici, que beaucoup de mes amis catholiques traditionalistes n’aimeront pas et, simultanément, certains seront ravis.

Beaucoup de catholiques traditionalistes blâment Vatican II pour toute l’agitation que l'Église catholique a subie depuis 50 ans. Certains catholiques fondamentalistes rejettent purement et simplement Vatican II. Cependant, après avoir étudié l'histoire de l'Église catholique au 20ème siècle, je suis convaincu que l'effondrement de l'Église catholique dans le monde occidental, dans la seconde moitié du 20ème siècle, était inévitable et allait se produire de toute façon, avec ou sans Vatican II. Je vais aussi dire ceci. Malgré ses défauts (et il y a eu des faiblesses d'ambiguïté dont beaucoup ont profité), c’est le Concile Vatican II, ainsi que le témoignage de saint Jean-Paul II et du pape Benoît XVI, qui ont redonné vie à l'Église catholique lors de cet effondrement occidental inéluctable et inévitable dans la seconde moitié du XXe siècle.

Ce que beaucoup de mes bons amis catholiques traditionalistes ne comprennent pas, c'est que l'effondrement de la foi chrétienne dans le monde occidental était UNIVERSEL. Cela n'a pas seulement affecté l'Église catholique. Presque toutes les dénominations chrétiennes occidentales ont été affectées. Les églises anglicanes ont été presque effacées. Les églises méthodistes ont connu de grands déclins. Les églises luthériennes luttaient pour survivre. En conséquence, beaucoup de ces protestants principaux ont fui leurs dénominations traditionnelles et en ont formé de nouvelles, en particulier aux États-Unis, où le démarrage de nouvelles églises est facile. C'était le boom évangélique qui s'est produit dans les années 1970 à 90. Il faut comprendre. Ces églises évangéliques n'ont pas seulement attiré de nouveaux membres comme par magie. Plutôt, elles ont simplement capté des chrétiens établis depuis longtemps qui fuyaient leurs dénominations libérales et le clergé libéral dans l'Église catholique. L'effondrement protestant qui s'est produit dans les dernières décennies du XXe siècle n'a rien à voir avec Vatican II. J'ose dire que la plupart d'entre eux se moquaient comme de l'an quarante de Vatican II, et que certains d'entre eux n'en ont même jamais entendu parler.

Il est totalement impossible que le Concile ait provoqué l'effondrement de toutes les dénominations dans le christianisme occidental, en particulier celles de nos frères séparés dans le monde protestant. Vatican II était un Concile catholique, affectant seulement l'Église catholique. Les protestants s'en moquaient comme de l'an quarante.

Plutôt, il me semble que ce qui s'est réellement passé était ceci. Le christianisme occidental était sur le point d'imploser dans les années 1950, après la Seconde Guerre mondiale. La nouvelle «religion» occidentale des années 1950 était la psychologie et le relativisme. Les plans pour mettre dehors la tradition et «moderniser» l'Église catholique étaient déjà à l’oeuvre au cours des années 1950, ainsi que dans les églises protestantes. Le mouvement a pris de l'expansion dans l'ensemble du monde occidental. Puis, au début des années 1960, Vatican II est arrivé, et cela s'est produit alors que le christianisme occidental implosait tout autour de lui. Si le Vatican II ne s'était jamais produit, l'implosion du catholicisme occidental aurait été pire, pas mieux. Je le dis parce que, avant le Concile, la plupart des catholiques ont généralement ignoré les Écritures et ont vu le catholicisme comme une liste de règles et de traditions, pas un organisme vivant et respirant. Comme nous l'avons vu au cours des dernières décennies, les catholiques avec cette mentalité ne peuvent résister à l'attaque du modernisme d'une part (qui leur dit que la tradition est obsolète), et le fondamentalisme protestant d'autre part (qui leur dit que le catholicisme contredit l'Écriture). Sur une note personnelle; en tant qu’ancien fondamentaliste protestant, je peux attester que ce sont les catholiques les plus faciles à convertir. Ils n'ont aucune notion de ce que l'Écriture enseigne. Ils suivent simplement les règles de l'Église. Une fois que vous traversez cet édifice, et leur montrer que ce qu'ils font 'paraît' contredire l'Écriture, tout l'édifice catholique s'écroule plutôt rapidement. J'ai dans mon temps converti beaucoup de catholiques «à l'ancienne», certains qui sont allés à la messe latine et se considèraient eux-mêmes comme «traditionalistes». C'étaient des cibles faciles. Les catholiques doivent avoir au moins une compréhension rapide de l'herméneutique biblique pour survivre aux attaques à tant des modernistes que des fondamentalistes protestants. Vatican II a mis l'accent sur cela, et réorienté l'Eglise en conséquence.

Certains modernistes libéraux ont profité des ambiguïtés au sein de Vatican II pour présenter les innovations et les rénovations qu'ils avaient planifiées depuis les années 1950. Il est intéressant de noter cependant que ce sont ces mêmes personnes qui se sont opposées à la bonne mise en œuvre de Vatican II comme enseigné par saint Jean-Paul II et le pape Benoît XVI. Lorsque Vatican II a été correctement mis en œuvre, par ces deux grands papes, ce que nous avons vu était une CONSERVATION, pas une destruction de l'Église.

Je ne peux insister assez sur ce point. En tant qu'ancien protestant, je le sais. Les erreurs du modernisme, auxquelles mes amis catholiques traditionalistes s'opposent à juste titre, ne sont pas nées dans l'Église catholique, et elles n'ont certainement rien à voir avec Vatican II. Si elles l’étaient, je devrais demander à mes amis catholiques traditionalistes...

Ma famille était luthérienne depuis près de 500 ans. Oui, notre tradition luthérienne a été ruinée par le modernisme dans les années 70 et 80. Comment Vatican II a-t-il fait cela ? Au cours de mes années de baptiste américain, j'ai vu notre dénomination glisser dans les erreurs du modernisme. Comment Vatican II a t-il accompli cela ? Tandis que, alors jeune adulte, j'étais chrétien évangélique, j'ai observé nos congrégations se diviser et accepter progressivement certaines idées modernistes. Comment Vatican II a réussi un tel coup ? Quand j'étais anglican, j'ai regardé l'Église épiscopale commettre un suicide ecclésiastique en ordonnant des femmes et en ouvrant des homosexuels et en adoptant le divorce, l'avortement et le ‘mariage' homosexuel. Comment Vatican II a-t-il amené les anglicans à faire cela?

La réponse à tout cela est que Vatican II n'a rien à voir avec cela. Ces dénominations ont tout fait par elles-mêmes, sans aucune aide de Rome, et sans aide des pères conciliaires de Vatican II. Le modernisme a balayé le christianisme occidental comme un tsunami, et tout a commencé dans les années 1950, juste après la Seconde Guerre mondiale. Quant au Concile Vatican II, il n'aurait pas pu changer cela. Le Concile était à la fois utilisé et abusé par ceux de l'Église qui avaient leurs propres agendas. Cependant, lorsque Vatican II a été utilisé correctement, il est devenu un instrument de préservation, qui a ralenti le déclin du catholicisme par rapport à ce qui se passait dans les principales dénominations protestantes.



Pour illustrer, regardons quelques graphiques. Je suis une personne visuelle, donc ce genre de choses m'aident à avoir une vue d’ensemble. Peut-être cela aidera aussi mes lecteurs. À gauche, vous devriez voir un graphique montrant le déclin des grandes églises américaines pendant et après Vatican II. Si vous cliquez dessus, vous devriez avoir une vue plus large. Les graphiques sont basés sur des données de l'Association des Archives de Données Religieuses .

et sont indexés sur la population générale. Voyons maintenant les chiffres. Comme vous pouvez le voir, seuls les catholiques romains et les assemblées de Dieu (la plus grande dénomination pentecôtiste d'Amérique) peuvent se vanter d'avoir survécu aux ravages du modernisme dans la seconde moitié du XXe siècle. Même les baptistes du Sud ont été frappés durement, sans perspective d’accalmie pour eux. Évidemment, Vatican II n'avait rien à voir avec cela. Ce qui a frappé le christianisme occidental à la fin du XXe siècle était beaucoup plus grand qu'un Concile œcuménique au sein de l'Église catholique. Ce que mes amis catholiques traditionalistes semblent parfois oublier, c'est que le modernisme vient de l'enfer, et non d'un concile œcuménique de l'Église. Ils semblent également oublier que les racines du modernisme ont débuté à la fin du 19ème siècle et ont éclaté en Russie et en Europe de l'Est d'abord, au début du 20ème siècle, bien avant Vatican II. Notre-Dame de Fatima nous a prévenus de tout cela à l'avance. Comment un Empire chrétien, comme la Russie, a pu devenir une monstruosité impie comme l'URSS, est le plus grand témoignage du modernisme qui a jamais existé, et tout s'est passé des décennies avant Vatican II. Lorsque nous parlons du modernisme, nous devons comprendre que nous parlons de quelque chose de beaucoup plus grand que les innovations libérales loufoques dans l'Église catholique occidentale au cours des cinq dernières décennies. Nous parlons d'un état d'esprit dominant, d'une grande illusion, qui ne connaît pas de limites et ne se limite pas à une religion particulière. Certains de mes amis catholiques traditionalistes objecteront et diront que Vatican II laisse cette illusion dans l'Église catholique. Je ne suis pas d'accord. Je dis que l'illusion était déjà là. Elle faisait déjà des incursions, et cela aurait éclaté de toute façon. Sauf que sans Vatican II, le dommage aurait été tellement pire. Les fidèles n'auraient pas été réorientés vers l'étude de l'Écriture, et les fidèles verraient encore l'Église de manière très mécanique. Le résultat final aurait été des traductions corrompues de l'ancienne masse latine, au lieu de la nouvelle messe en vernaculaire, une infiltration plus lente (plus complète) des idées modernistes dans l'Église catholique, entraînant un effondrement beaucoup plus important et plus préjudiciable qui aurait eu lieu plus tard, et l'Église aurait moins d'outils à faire pour y remédier.

L'un des problèmes que nous avons ici en Europe et en Amérique du Nord est notre tendance à voir l'Église tout entière à travers nos yeux locaux. Le christianisme en Europe et en Amérique du Nord, et dans une moindre mesure en Amérique latine et en Océanie, a été ravagé par les dernières décennies du 20ème siècle. Pourtant, le christianisme en Afrique et en Asie n'a pas seulement prospéré, il a en réalité explosé de vie ! Cela inclut notamment l'Église catholique dans ces endroits. Qu'est-il arrivé? Comment les décennies depuis Vatican II peuvent-elles être si mauvaises pour nous et si bonnes pour eux ? Je pense que c'est vraiment simple. Les Africains et les Asiatiques n’ont simplement pas de temps pour ce non-sens libéral moderniste. Ils prennent Vatican II comme argent comptant, et n'essayent pas de lire quoi que ce soit dedans. Pour eux, la lettre de Vatican II est l'esprit de Vatican II, qui est la lettre du Vatican II. Il n'y a pas de différence entre l'esprit et la lettre du Concile. Ils mettent simplement en œuvre ce que le Concile a dit, ni plus ni moins. Ils le comprennent de manière pastorale, pas de façon doctrinale, et c'est tout. En d'autres termes, ils mettent en œuvre Vatican II correctement, dans une herméneutique de continuité. Là où la lettre du Vatican II semble rompre avec la doctrine établie, ils ignorent simplement Vatican II, ou du moins le relèguent au second plan, car rien dans Vatican II n'a reçu une note d'infaillibilité de toute façon. C'est tout l’intérêt de l’herméneutique de continuité. Les catholiques européens et américains ne peuvent pas projeter nos problèmes sur les catholiques africains et asiatiques. Si Vatican II était tout mauvais, comme insistent certains de mes amis catholiques traditionalistes, alors les modèles africain et asiatique n’existeraient pas.

Visiblement, Vatican II (avec tous ses défauts) n'est pas vraiment le problème. Visiblement, le problème c’est nous! C'est notre culture occidentale. C'est notre décadence occidentale. C'est notre volonté de soumettre nos esprits aux mensonges du modernisme et c'est universel. Elle traverse toutes les lignes confessionnelles, à la fois à l'intérieur de l'Église catholique et parmi les frères séparés du monde protestant. Nous ne pouvons pas blâmer Vatican II pour le déclin des principales dénominations protestantes - un déclin beaucoup plus dramatique que le nôtre. Les catholiques traditionalistes font exactement la même erreur que les catholiques modernistes à ce sujet. Ils affirment tous deux que Vatican II a changé la doctrine. La seule différence est que le traditionaliste déplore cette supposition erronée, tandis que le moderniste la célèbre.

Les papes nous ont dit que Vatican II n'a toujours pas été entièrement mis en œuvre. Les catholiques traditionalistes s'arrêtent quand ils entendent ces mots, car ils ne peuvent penser qu’aux abus modernistes de Vatican II qui ont eu lieu au cours des 50 dernières années. Cependant, ils doivent comprendre que lorsque les papes ont dit cela, ce qu'ils voulaient dire, c'est que les abus modernistes de Vatican II n’ont jamais fait partie de Vatican II, et qu’il faut une herméneutique de continuité dans la mise en œuvre des réformes conciliaires. Nous voyons rarement cela dans le monde occidental au cours des 50 dernières années, mais chaque fois que nous l'avons vu, des âmes ont été sauvées, et le déclin du catholicisme a été inversé.


------------------------------------------------

Shane Schaetzel est un auteur de livres catholiques et un chroniqueur pour des magazines imprimés chrétiens et des publications en ligne. Il est un écrivain indépendant et le créateur de 'CatholicInTheOzarks.com - Apologétique et réflexions aléatoires d'un catholique dans la ceinture de la Bible’.


  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/union-jack.png Vatican II a vraiment sauvé l'Eglise (Shane Schaetzel) par gégé81 (2017-08-19 16:00:55)
     images/icones/livre.gif Un remède à tout cela par Jean Ferrand (2017-08-19 17:29:51)
     images/icones/neutre.gif Vatican II et protestantisme par Candidus (2017-08-19 18:24:29)
         images/icones/croix_byzantine.png [réponse] par Naamatallah (2017-09-14 01:48:45)
             images/icones/neutre.gif Quelques réflexions par Candidus (2017-09-14 12:51:51)
     images/icones/2a.gif Ben, voyons !... par vistemboir2 (2017-08-19 19:16:35)
         images/icones/neutre.gif Parfaitement bien repondu... par Pol (2017-08-19 20:42:34)
         images/icones/nul.gif C’est l’hôpital qui se moque de la Charité par gégé81 (2017-08-21 13:37:08)
     images/icones/1n.gif Un long pavé… par Luc de Montalte (2017-08-19 21:32:04)
         images/icones/neutre.gif Oui. par Marquandier (2017-08-19 21:45:22)
     images/icones/1w.gif efficace... par henri.p (2017-08-20 09:59:37)
     images/icones/interdit.gif Non. C'est l'Eglise qui a "sauvé" Vatican II... par Rodolphe (2017-08-20 12:06:24)
         images/icones/fleche2.gif Non pas l'Église, mais Benoît XVI a sauvé Vatican II... par Chicoutimi (2017-08-20 12:25:27)
             images/icones/1b.gif Mais c'est l'Eglise... par Rodolphe (2017-08-20 12:38:27)
             images/icones/fleche3.gif Ni l'Eglise ni Benoît XVI n'ont "sauvé" Vatican II qui n'est d'ailleur [...] par jl d'André (2017-08-20 15:20:57)
                 images/icones/livre.gif Les thèses par Jean Ferrand (2017-08-20 20:25:04)
                     images/icones/neutre.gif Ce n'est pas la question ! par jl d'André (2017-08-20 21:00:50)
                         images/icones/salutscout.gif Ce n'est pas votre boulot par Jean Ferrand (2017-08-20 21:08:40)
                             images/icones/bravo.gif Bien sûr ! par jl d'André (2017-08-20 21:55:26)
                                 images/icones/heho.gif Mais en attendant par Jean Ferrand (2017-08-21 06:37:28)
                                     images/icones/heho.gif Désolé, mais j'ai une âme à sauver ! par jl d'André (2017-08-21 06:52:19)
                                         images/icones/marie.gif Et la maman par Jean Ferrand (2017-08-21 08:17:20)
                                             images/icones/heho.gif Justement , suivons son exemple ! par jl d'André (2017-08-27 13:38:28)
                                     images/icones/1g.gif Non. par Steve (2017-08-21 09:05:37)
                                         images/icones/livre.gif Non par Jean Ferrand (2017-08-21 09:20:51)
                                             images/icones/pelerouin1.gif Mon Dieu par Steve (2017-08-21 12:15:46)
                         images/icones/vatican.gif A en méditer... par AVV-VVK (2017-08-21 15:52:55)
             images/icones/fleche2.gif Notamment fin 2005, Benoît XVI n'a pas parlé d'herméneutique de la continuité. par Scrutator Sapientiæ (2017-08-22 11:09:55)
                 images/icones/vatican.gif Benoît XVI - Discours du 22 décembre 2005 à la curie romaine par gégé81 (2017-08-22 13:41:50)
     images/icones/heho.gif Brève réfutation de cet énorme sophisme ! par jl d'André (2017-08-20 12:55:47)
     images/icones/1e.gif Catholique fondamentaliste ? par JFB33 (2017-08-20 21:25:20)
         images/icones/bravo.gif Il faut être par Jean Ferrand (2017-08-21 06:42:02)
             images/icones/1d.gif  D'ailleurs. par Steve (2017-08-21 09:11:25)
                 images/icones/barbu2.gif Ils ont bien par Jean Ferrand (2017-08-21 09:31:12)
                     images/icones/neutre.gif La sincérité et la récitation. par Steve (2017-08-21 12:21:39)
                     images/icones/neutre.gif Pour confirmation. par Steve (2017-08-21 12:29:49)
             images/icones/ancre2.gif Réécrire l'Histoire ? par Montes Gelboe (2017-08-21 09:34:43)
                 images/icones/francis2.gif Je comprends par Jean Ferrand (2017-08-21 11:33:04)
             images/icones/1b.gif N’oubliez pas aussi… par Marquandier (2017-08-21 14:33:07)
                 images/icones/livre.gif Celui de Bâle par Jean Ferrand (2017-08-21 15:19:59)
                     images/icones/mitre4.png Difficile… par Marquandier (2017-08-22 14:25:23)
                         images/icones/croix.gif Et à par Jean Ferrand (2017-08-23 08:33:50)
                             images/icones/1f.gif La foi catholique… par Marquandier (2017-08-23 20:40:10)
     images/icones/fleche2.gif Quels textes du Concile ont contribué à sauver quelles composantes du catholicis [...] par Scrutator Sapientiæ (2017-08-22 10:48:56)
         images/icones/fleche2.gif Une réponse partielle par Marchenoir (2017-08-22 17:12:43)
     images/icones/fleche2.gif Qu'est-ce qu'une mise en oeuvre "correcte" de Vatican II ? par Scrutator Sapientiæ (2017-08-22 19:11:41)
     images/icones/fleche2.gif Ce qui a perdu le protestantisme pourrait sauver le catholicisme ? par Scrutator Sapientiæ (2017-08-24 19:50:34)
     images/icones/1f.gif Graphiques biaisés sur le catholicisme par Regnum Galliae (2017-09-14 10:19:25)



59 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS