[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More par ami de la Miséricorde 2017-08-22 00:03:19 Imprimer Imprimer

XVI. DE CEUX QUI VEULENT SE TUER POUSSÉS PAR LE DÉMON QUI LEUR FAIT CROIRE À UNE RÉVÉLATION DIVINE

ANTOINE (...) On trouve dans le livre des Psaumes des versets où il est question d'éloigner les cruelles tentations du démon, par exemple : « Que Dieu se lève et ses ennemis se dispersent et ses adversaires fuient devant sa face » (Ps., 68, 2) et bien d'autres qui, dans une si horrible tentation, plaisent à Dieu et sont redoutables pour le démon. Mais rien ne lui est aussi odieux que les mots par lesquels Notre-Seigneur le chassa lui-même : « Vade Sathana ! ». Aucune prière n'est plus efficace que ces mots, enseignés par Notre-Seigneur lui-même : « Ne nous laissez pas succomber à la tentation, et délivrez-nous du mal ». Et je ne doute pas que celui qui mettra en pratique les bons conseils reçus, qui priera, qui vivra dans la voie droite, se tiendra dans la compagnie de gens vertueux, celui qui conservera bien ferme au cur l'espoir d'être aidé par Dieu, celui-là le Seigneur sera son rempart, son refuge, il ne craindra pas « les terreurs de la nuit » qu'entraîne cette terrible tentation.

Ainsi j'en ai terminé avec cette sorte de « terreur de la nuit ». Et je suis heureux que nous en arrivions au jour avec ces mots du prophète : a sagitta volante in die, car il me semble que la nuit fut bien longue !

VINCENT : En vérité, mon oncle, elle le fut, mais nous n'avons pas dormi, nous avons été bien occupés. Maintenant, ne pensez-vous pas qu'il est temps de prendre votre repas ?

ANTOINE : Non, mon cher neveu, car j'avais déjà rompu le jeûne juste avant votre arrivée. Il faut aussi que vous trouviez que cette nuit et ce jour ont passé comme une nuit et un jour d'hiver ; la nuit fut longue, le jour sera court, et lumineux.

Et ainsi en sera-t-il de notre entretien. Car par ces mots du prophète : « Tu ne craindras pas la flèche qui vole de jour... », j'entends la flèche de l'orgueil, dont le démon se sert pour tenter un homme non dans la nuit (c'est-à-dire dans l'épreuve et l'adversité car ces moments de crise sont trop durs pour qu'on y éprouve de l'orgueil), mais pendant le jour, c'est-à-dire en pleine prospérité, car les moments de prospérité sont riches en joie et en courage. Certes, cette prospérité humaine pendant laquelle l'homme se réjouit et dont le démon le rend si fier, n'est qu'une brève journée d'hiver ; car nous commençons pauvres et froids et nous nous élevons, comme une flèche, mais dès que nous atteignons le point culminant, avant que nous ayons eu le temps de nous y fixer, nous retombons vers le sol froid et c'est là que nous nous arrêtons. Mais pendant le bref instant où nous sommes en haut, Seigneur ! que nous sommes fiers ! Nous nous pavanons, nous bourdonnons comme des abeilles en été, sans nous rendre compte que, dès l'hiver venu, nous mourrons. Il en est ainsi pour beaucoup d'entre nous, Dieu nous vienne en aide ! Car pendant le court moment de la prospérité humaine, cette flèche du diable, cet esprit de vanité provenant de l'arsenal du démon et transperçant notre cur nous fait croire que nous montons au zénith du bonheur, nous voguons sur les nuages, nous nous posons sur l'arc-en-ciel et nous regardons le monde tout en bas, nous contemplons, dans notre propre gloire, ces pauvres âmes, qui peut-être étaient nos compagnes et nous les considérons comme de pauvres fourmis. (...)

Source : livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/marie.gif 22/08 Cœur Immaculé de la Bse Vierge Marie par ami de la Miséricorde (2017-08-22 00:02:05)
     images/icones/marie.gif Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More par ami de la Miséricorde (2017-08-22 00:03:19)



44 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS