[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More par ami de la Miséricorde 2017-08-22 23:08:04 Imprimer Imprimer

XVI. DE CEUX QUI VEULENT SE TUER POUSSÉS PAR LE DÉMON QUI LEUR FAIT CROIRE À UNE RÉVÉLATION DIVINE

ANTOINE (...) Que celui qui s'élève ainsi, n'oublie toutefois pas que cette flèche a une pointe de fer ; si haut qu'elle vole elle doit nécessairement retomber. Parfois, elle retombe dans un endroit qui n'est guère propre : la fierté se change alors en répulsion, en honte, et toute la gloire s'évanouit.

C'est à cela que fait allusion l'auteur du cinquième livre de la Sagesse, quand il parle de ceux qui passent leur vie à se glorifier et qui, à leur mort, sont précipités tout droit en enfer :

« À quoi nous a servi notre orgueil ? Quel avantage avons-nous retiré de nos richesses ? Tout cela a passé comme une ombre... ou comme une flèche lancée vers son but ; l'air déchiré reflue aussitôt sur lui-même, si bien qu'on ignore le chemin qu'elle a pris. Ainsi de nous : à peine nés, nous avons cessé d'être et nous n'avons à montrer aucune trace de vertu, notre perversité nous a consumés... » (Sg., 5, 8).

Voilà comment en enfer parlent ceux qui ont vécu dans le péché. Remarquez, cher neveu, que lorsque l'Écriture compare l'orgueil à une flèche, elle n'assigne pas à cette flèche un but précis. C'est que l'orgueilleux ne vise pas à un but déterminé où il se fixerait. Il vise comme le font les enfants, le plus haut possible. C'est le démon qui lui assigne un but bien précis, et c'est le cur même de l'enfer. Il sait lui-même par expérience que l'âme en proie à l'orgueil ne peut manquer de tomber (à moins d'être arrêtée dans sa chute par quelque grâce divine). Lorsqu'il était lui-même au ciel, et prenait son essor vers le zénith, dans un envol orgueilleux, disant : « Je volerai au-dessus des étoiles, j'installerai mon trône au septentrion, et je serai pareil au Très-Haut », bien avant d'atteindre ce but qu'il se promettait, il fut transformé, lui, l'ange de gloire, en un monstre noir et hideux, son élan vers le haut fut brisé et il fut précipité dans l'enfer.

Il vous semble peut-être, cher neveu, que tout ce qui se rapporte à l'orgueil n'étant pas une épreuve, une tribulation, une douleur, nous sortions de notre sujet.

VINCENT : C'est en effet ce que je pensais, mon cher oncle, et j'avais l'intention de vous en faire part, mais comme votre propos m'intéressait, je ne souhaitais nullement vous voir abandonner ce sujet.

ANTOINE : Cher neveu, comprenez bien ceci : certes la prospérité est le contraire de la tribulation, mais, pour un homme de bien, la tentation de l'orgueil dans la prospérité est une plus grande épreuve et il a plus besoin de conseils et de bonnes paroles que ne peut l'imaginer celui qui n'a jamais subi cette épreuve. C'est pour cela, cher neveu, que j'en ai parlé comme d'une chose se rapportant à notre sujet. Dites-vous bien qu'il est difficile de toucher la saleté sans se salir les doigts, de mettre le feu à la paille et de l'empêcher de brûler, de garder une vipère en son sein et de l'empêcher de mordre, de mettre ensemble jeunes gens et jeunes filles sans que s'éveille le désir de part et d'autre, ainsi il est dur pour n'importe quel homme ou femme en pleine prospérité, de résister aux suggestions du démon et aux occasions offertes par le monde de tomber dans le mortel désir de la gloire ambitieuse. (...)

Source : livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/sacrecoeur.gif 23/08 St Philippe Béniti, confesseur, avant 1955 : Vigile de St Barthélémy, apôt [...] par ami de la Miséricorde (2017-08-22 23:06:54)
     images/icones/marie.gif Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More par ami de la Miséricorde (2017-08-22 23:08:04)



40 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS