[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Il y a le masculin et le féminin. par Yves Daoudal 2017-08-26 13:35:22 Imprimer Imprimer

Sainte Marie-Madeleine de Pazzi n'était pas adepte de l'idéologie du genre. Pas davantage que tous ceux qui ont appelée Marie "première née", pas davantage que la liturgie qui chante qu'elle est "primogenita ante omnem creaturam".

Ce qui est en rapport étroit avec son Immaculée Conception.

Résumé par saint Alphonse de Liguori:

Il convenait d'abord que Dieu le père préservât Marie du péché originel, parce qu'elle était sa fille, et sa fille première-née , comme elle l'atteste elle-même : Ego ex ore Altissimi providi, primogenita ante omnem creaturam. (Eccli.24.) Les saints interprètes, les saints pères, et l'Église elle-même, dans la fête de sa Conception , appliquent unanimement ce passage à Marie ; car, soit que Marie fût première-née, parce qu'elle fut prédestinée en même temps que son fils dans les décrets divins, avant toutes les créatures, comme le veut l'école des scotistes, soit qu'elle fût première-née de la grâce, comme prédestinée pour être la mère du Rédempteur depuis la prévision du péché, comme le veut l'école des thomistes, ils ne s'accordent pas moins tous ensemble à l'appeler la première-née de Dieu. Cela posé, il était bien convenable que Marie ne fût jamais l'esclave de Lucifer, mais qu'elle fût au contraire toujours la possession de son Créateur, comme elle le fut, et comme elle le dit elle-même: Dominus possedit me ab initio viarum suarum. » (Proverbes 8). C'est donc avec raison que Marie a été appelée par Denis, archevêque d'Alexandrie "Una et sola filia vitae" (Ep. contre Paul Samosat.). Seule et unique fille de la vie, bien différente des autres, qui sont filles de la mort, parce qu'elles naissent dans le péché.


Début de l'encyclique Augustissae Mariae Virginis de Léon XIII:

Si l’on considère à quel degré éminent de dignité et de gloire Dieu a placé la très auguste Vierge Marie, on comprendra facilement combien il importe aux intérêts privés et publics d’entretenir assidûment son culte et de le répandre avec un zèle chaque jour plus ardent. Dieu l’a choisie de toute éternité pour devenir la Mère du Verbe qui devait revêtir la nature humaine ; aussi, l’a-t-il tellement élevée au-dessus de tout ce qu’il devait y avoir de plus beau dans les trois ordres de la nature, de la grâce et de la gloire, que l’Eglise lui attribue avec raison ces paroles : Je suis sortie de la bouche du Très-Haut la première-née avant toute créature. (Eccli., xxiv, 5)


  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/marie.gif Les sept sceaux de la Vierge Marie par Diafoirus (2017-08-26 09:15:00)
     images/icones/livre.gif C'est Jésus par Jean Ferrand (2017-08-26 13:09:02)
         images/icones/1b.gif Il y a le masculin et le féminin. par Yves Daoudal (2017-08-26 13:35:22)
             images/icones/livre.gif Ce n'est que par accomodation par Jean Ferrand (2017-08-27 07:07:28)
         images/icones/marie.gif Une préexistence d'amour dans la pensée divine par Candidus (2017-08-26 14:44:57)
             images/icones/livre.gif Marie préexiste par Jean Ferrand (2017-08-27 07:12:42)



45 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS