[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

14/09 Exaltation de la Ste Croix par ami de la Miséricorde 2017-09-13 23:31:34 Imprimer Imprimer



Exaltation de la Ste Croix

LITANIES DE LA SAINTE PASSION DU CHRIST

S eigneur, prends pitié.
Ô Christ prends pitié.
Seigneur, prends pitié.

Ô Christ écoute-nous.
Ô Christ exauce-nous.

Père du Ciel qui es Dieu, prends pitié de nous.
Fils, rédempteur du monde qui es Dieu, prends pitié de nous.
Esprit Saint qui es Dieu, prends pitié de nous. Trinité Sainte qui est un seul Dieu, prends pitié de nous.
Ô Marie, corédemptrice et médiatrice, priez pour nous.

Jésus, roi de gloire faisant ton entrée à Jérusalem pour y achever l'oeuvre de notre rédemption, prends pitié de nous.
Jésus, prosterné devant ton Père au Jardin des Oliviers et chargé des crimes du monde entier, prends pitié de nous.
Jésus, saisi de frayeur, accablé de tristesse, réduit à l'agonie, couvert d'une sueur de sang et abandonné de tous, prends pitié de nous.
Jésus, trahi par l'un de tes tout proches et vendu à vil prix comme un esclave, prends pitié de nous.
Jésus, lié, frappé, outragé, traîné chez Anne et Caïphe, traité d'impie et de blasphémateur, prends pitié de nous.
Jésus, conduit chez Pilate et accusé d'être un agitateur et un dangereux rebelle, prends pitié de nous.
Jésus, paraissant devant Hérode, traité comme un fou et revêtu par dérision d'un manteau de couleur pourpre royal, prends pitié de nous.
Jésus, cruellement frappé des 39 coups du triple fouet romain bardé de plomb et déchirant ton corps en plus de 120 endroits, prends pitié de nous.
Jésus, couronné d'épines, couvert du manteau de pourpre, outragé et ridiculisé de diverses manières, ensuite exposé au regard de tout un peuple, prends pitié de nous.
Jésus, mis en parallèle avec un séditieux criminel qui te fut préféré, prends pitié de nous.
Jésus, lâchement condamné par Pilate et abandonné à la rage de tes ennemis, prends pitié de nous.
Jésus, épuisé de souffrances et marchant au Calvaire chargé du fardeau de ta Croix, prends pitié de nous.
Jésus, dépouillé de tous tes vêtements, couché au sol et étiré violemment sur le bois de la croix, prends pitié de nous.
Jésus, cloué sans pitié sur le bois d'infamie et placé au rang des plus grands pécheurs, prends pitié de nous.
Jésus, plein de douceur pour ceux qui veulent t'abreuver de vin mêlé de myrrhe, prends pitié de nous.
Jésus, priant ton Père en demandant grâce pour tes persécuteurs et tes bourreaux, prends pitié de nous.
Jésus, te montrant jusqu'à la mort obéissant à ton Père en lui remettant ton âme entre les mains, prends pitié de nous.
Jésus, baissant la tête et expirant par l'ardeur de ton amour pour nous, prends pitié de nous.
Jésus, mort pour nous et laissant s'ouvrir ton coeur par le coup de lance pour mieux nous manifester ta miséricorde toujours offerte, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlèves le pécher du monde, pardonne-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu qui enlèves le pécher du monde, exauce-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu qui enlèves le pécher du monde, prends pitié de nous, Seigneur.

Ô Jésus qui nous as rachetés en mourant par amour sur la croix, applique-nous les mérites de ta sainte passion et de ta mort, et que par ces mérites nous obtenions la grâce insigne que nous sollicitons de ta Miséricorde (la nommer ici).

Nous t'en prions instamment en te demandant de prendre en compte, également, les douleurs et les prières de ta Sainte Mère au pied de ta croix. Amen.

Source :cteparstbenoit.free.fr




Un acte de consécration à la Croix de Jésus-Christ,


Croix adorable de mon Sauveur !
Je viens à vous en ce moment me consacrer à vous pour toujours.
Pénétré de respect pour vous, de douleurs pour mes péchés,
De reconnaissance et d’amour pour mon divin Rédempteur,
Je viens me jeter à vos pieds, vous conjurant de me recevoir entre vos bras.
Je me dévoue à vous pour le reste de ma vie :
Je vous consacre mes pensées, mes paroles, mes sentiments, mes actions :
Je désire désormais que tout soit marqué au sceau de la croix.
Mais surtout, croix adorable je désire
Que vous soyez gravée bien avant dans mon cœur.
Non, ce n’est pas assez de vous avoir sous les yeux,
De vous porter sur moi ; c’est dans mon cœur que je désire vous placer ;
C’est là que je veux que vous régniez,
Pour y faire régner Jésus-Christ avec vous et par vous.
Je ne demanderai pas des croix, je sens ma faiblesse,
Je connais ma misère ; mais si mon doux Sauveur me les envoie,
S’Il veut m’associer à lui pour les porter,
Je les recevrai avec soumission de sa main :
Je m’estimerai heureux d’avoir part au calice de son amertume.
Mes péchés ont mérité l’enfer,
Pourrai-je me plaindre de porter la croix ?
Le Dieu que j’adore est élevé sur la croix,
Pourrai-je m’affliger d’être à ses pieds ?
Si la croix me paraît pesante, sa grâce m’aidera, me soutiendra,
Sera ma force et ma consolation.
O croix aimable ! C’est dans ces sentiments que je veux vous être consacrée toute ma vie,
Que j’espère vous prendre entre mes mains au moment de ma mort,
Que je désire rendre le dernier soupir entre vos bras,
Pour remettre mon âme entre les mains de son créateur.
Ainsi soit-il.

Extrait du livre de piété de la jeune fille
Editeurs Aubanel et Frères, 1873


Archiconfrérie de la Sainte Agonie de Notre Seigneur


Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/marie.gif 14/09 Exaltation de la Ste Croix par ami de la Miséricorde (2017-09-13 23:31:34)
     images/icones/marie.gif Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More par ami de la Miséricorde (2017-09-13 23:32:58)



59 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS