[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Le vicaire a démissionné, et a reconnu son erreur devant son évêque par Jean Kinzler 2017-08-30 10:46:24 Imprimer Imprimer

Les divinités d’autres religions peuvent-elles entrer dans une église ?
La-Croix.com

Le vicaire épiscopal de la ville autonome de Ceuta a démissionné lundi 28 août de sa charge après avoir autorisé l’entrée dans une église d’un char portant l’effigie de Ganesh, la plus vénérée des divinités hindoues.

Le vicaire général de la ville autonome de Ceuta (territoire espagnol situé au nord du Maroc) a démissionné lundi 28 août de sa charge après avoir autorisé l’entrée dans l’église d’un char portant l’effigie de la divinité hindoue Ganesh.

La scène était pour le moins curieuse. À l’occasion des fêtes de Ganesh, des hindous ont pénétré dimanche 27 août à l’intérieur du sanctuaire de Notre-Dame d’Afrique, à Ceuta, territoire espagnol situé au nord du Maroc, en portant une statue à l’effigie de leur dieu. Là, les enfants hindous ont récité un Notre Père aux pieds de la Vierge du lieu, patronne de cette enclave située au nord du Maroc. Puis, des fidèles catholiques, membres d’une confrérie locale,ont commencé à entonner un cantique à Marie, typique de la tradition espagnole, en hommage au dieu à la tête d’éléphant.

De telles rencontres « interreligieuses » ont lieu chaque année depuis huit ans, mais cette fois, les autorités ecclésiastiques ont réagi et ont réprimandé le vicaire épiscopal de Ceuta, le Père Juan José Mateo, responsable du sanctuaire. Dès le lendemain, le diocèse de Cadix et Ceuta a publié sur son site un communiqué au ton particulièrement ferme pour condamner cet acte et informer de la démission du prêtre de sa charge. L’épisode avait suscité l’agitation sur certains sites catholiques espagnols, ce qui a pu déclencher la réaction institutionnelle.
« Scandale dans la communauté chrétienne »

« C’est mal et c’est un fait répréhensible qui n’aurait pas dû être consenti », indique l’évêché dans cette note, en référence à l’entrée dans le sanctuaire de la divinité hindoue. Mgr Rafael Zornoza, l’évêque du lieu, va jusqu’à faire part de sa « douleur profonde pour ce fait lamentable, qui a pu blesser, créer confusion ou scandale dans la communauté chrétienne ».

Chaque année, la procession au dieu Ganesh part du temple hindou de Ceuta pour finir dans la mer, où l’effigie, faite de boue et de sable, est plongée dans l’eau. « Depuis huit ans, nous faisons une halte au sanctuaire de la Vierge, car nous aussi la considérons comme la patronne de la ville », a expliqué Ramesh Chandiramani, le président de la communauté hindoue de Ceuta, à la presse locale. Quant à la confrérie qui les avait accueillis, elle avait même offert en une autre occasion une image de la Vierge aux hindous afin qu’ils l’installent dans leur temple « en signe de respect », a précisé le responsable religieux.

Le prêtre mis en cause « a reconnu son erreur, souligne le communiqué du diocèse. À aucun moment, il n’a voulu vénérer autre chose que notre Dieu unique et véritable. Son intention était simplement d’accueillir un geste de respect de la communauté hindoue par une offrande de fleurs à l’extérieur de l’église, et non pas de célébrer un acte religieux commun ». « Il a présenté sa démission, qui a été acceptée », conclut-il.
« Tu ne te feras pas d’idoles »

Pourquoi l’effigie d’une divinité n’a-t-elle pas sa place dans un lieu de culte catholique ? Car elle est considérée comme une idole, l’image d’une divinité qui est l’objet d’un culte d’adoration, un objet matériel qu’on suppose habité par la divinité qu’il représente. Or, pour un catholique, une église abrite la présence réelle du Christ, dans l’hostie consacrée conservée dans le tabernacle. La présence d’une autre représentation divine vient donc entrer directement en opposition avec l’unicité de Dieu en ce lieu. Le chant d’un cantique par les fidèles vers la statue de Ganesh est perçu comme un signe de déférence à l’égard de l’effigie d’une divinité d’une autre religion.

Le refus de toute autre divinité est ainsi au premier plan des injonctions divines pour un chrétien, tout comme il l’est pour un juif. Le premier commandement donné par Dieu à Moïse (Exode 20 ; 2-5) stipule que le peuple ne doit pas se faire « d’idoles » et n’adorer que « Dieu seul ». Une injonction que l’on retrouve dans le Nouveau Testament, notamment dans l’épître aux Corinthiens : « Ne devenez pas idolâtres » (1 Corinthiens, 10 ; 7).
Des liturgies « adaptées »

Mais cette exigence de foi dans un Dieu unique n’est pas la même dans toutes les religions. Ainsi, les hindous ne voient « pas de contradiction à prier Jésus et Krishna », rappelait dans La Croix le jésuite Noël Sheth, professeur de philosophie indienne à l’Institut pontifical de Pune (État du Maharashtra).


Dans certains pays, l’Église autorise par ailleurs l’introduction de certains éléments des cultures locales dans la liturgie. Ainsi, en 1969, le Vatican avait autorisé « douze éléments d’adaptation » pour ces célébrations indiennes, telles la salutation avec les mains jointes devant le nez pour remplacer la génuflexion et l’échange de paix, ou l’utilisation d’encens, de fleurs et de lampes à huile. Mais, depuis ces dernières années, les Indiens chrétiens préfèrent le rite romain, avec servants d’autel et surplis en dentelles.


Marie Malzac
LC

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/fleche3.gif Ceuta:le dieu hindou Ganesh honoré dans la cathédrale par Jean Kinzler (2017-08-30 10:25:46)
     images/icones/carnet.gif Le vicaire a démissionné, et a reconnu son erreur devant son évêque par Jean Kinzler (2017-08-30 10:46:24)
         images/icones/1v.gif Il imite Saint Jean Paul II et reconnait son erreur ??? par postit (2017-09-01 11:34:14)
             images/icones/1d.gif Comportement pas très papiste, hélas ! par Marquandier (2017-09-01 14:10:50)
                 images/icones/neutre.gif Au contraire ! par postit (2017-09-01 14:49:53)
     images/icones/2a.gif N’avons-nous pas le même Dieu ? par Marquandier (2017-08-30 19:19:50)
         images/icones/salutscout.gif Vous racontez par Jean Ferrand (2017-09-01 07:31:31)
             images/icones/2e.gif Rien que ça ! par Jean-Paul PARFU (2017-09-01 07:53:05)
                 images/icones/heho.gif Faire l'apologie par Jean Ferrand (2017-09-01 12:36:37)
                     images/icones/iphone.jpg Il semblerait par Adso (2017-09-01 13:20:18)
                         images/icones/1a.gif Exact. Je ne fais pas plus l’« apologie » d’un polythéisme… par Marquandier (2017-09-01 14:04:12)
             images/icones/1d.gif Votre tolérance par Steve (2017-09-01 12:34:34)



58 liseurs actuellement sur le forum
Compteur agoramag
Compteur mis en place le 15 nov 2006
M'abonner au flux RSS